Description du projet


 

Page d'accueil

Description du projet

Partenaires

Documents

Espace de travail (réservé aux membres)

Contact

 

 

Les universités de la Communauté française de Belgique produisent actuellement un contenu numérique riche et hétérogène incluant notamment données de recherches, littérature scientifique, images, fichiers audio et vidéo, rapports départementaux et cours en ligne. 

Malheureusement, un grand nombre de ces ressources sont mal connues, disséminées et donc difficiles à découvrir et sous-utilisées.  Par ailleurs, la conservation à long terme de ce contenu numérique n'est pas garantie pour le moment. 

Des mesures doivent être prises afin d'héberger cette production intellectuelle de manière fiable et définitive et d'en assurer la diffusion, avec la nécessité d'une flexibilité suffisante pour accueillir des contenus hétérogènes et permettre des accès variés et des usages différents.     

Le projet BICTEL/e, lancé par la BICfB en 2002/2003 a montré la faisabilité d’une telle approche, tout en se limitant aux thèses et publications électroniques. Les répertoires dédiés aux thèses existent maintenant pour l’ensemble des universités et les procédures pour leur alimentation sont en place dans la moitié de ceux-ci. Un prototype fonctionnel accueille les premiers e-prints dans un répertoire à l’institution pilote. Le déploiement dans les autres institutions est désormais possible et fait l’objet de ce projet. Un « harvester » central permettra d’interroger l’ensemble des répertoires en bloc. 

Il s’agit maintenant, d’une part,  de consolider l’acquis tout en évaluant les outils mis en place en les confrontant aux nouvelles applications devenues disponibles et d’autre part, d’ouvrir la conception aux autres objets numériques produits dans nos universités et d’identifier des partenaires internes éventuels.

Le présent projet offre une option durable et abordable en proposant de faire évoluer en commun des répertoires institutionnels dans chaque académie de la Communauté française.  Elle prend acte du nouveau paysage de l’enseignement universitaire tout en favorisant comme par le passé coopération et convergence entre les différentes universités.  Il vise donc à la fois à étendre ce type de répertoires aux trois académies et à développer cet existant, tout en assurant sa pérennité.

Le projet est pluriannuel. Ce document décrit toutefois les objectifs et activités de la première année (décembre 2004 - novembre 2005).  La suite du projet devra être adapté après un an pour tenir compte des résultats des projets internationaux sur le sujet et de l'évolution du mouvement des archives ouvertes et de ses effets potentiels sur la chaîne d'information universitaire (Erudit, Dspace Fedora). 

 

 

Université Libre de Bruxelles- Bibliothèques

Commentaires: Marylène Poelaert

12 janvier 2005